Politiques d’emploi des T.H. 2018-01-23T13:49:43+00:00

POLITIQUES D'EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS

Optimiser la performance de l’entreprise en préservant l’être humain

Nous intégrons la dimension humaine, financière et économique pour étudier vos projets de réinsertion de personnes handicapées.

Politique d'emploi des TRAVAILLEURS HANDICAPÉS

Nous vous accompagnons dans la réflexion et mise en place de votre Politique Handicap :

  • Sensibiliser à la notion de handicap en entreprise
  • Insérer et maintenir dans l’emploi des personnes bénéficiaires du statut de travail handicapé : assister le recrutement, aménager les postes de travail
  • Initier et développer une politique de sous-traitance avec le secteur protégé (Etablissement Aide et Service par le Travail, Entreprise Adaptée…)
  • Rendre accessibles les locaux professionnels à tous types de handicap
  • Accompagner l’élaboration d’accords ou de conventions sur l’emploi des personnes handicapées.

Pourquoi un projet pour l’insertion des Personnes Handicapées ?

La dimension juridique

Pour répondre  à la loi :

  • Les entreprises de 20 salariés et plus doivent avoir 6% de leur effectif reconnu Travailleur Handicapé.
  • Sinon elles doivent s’acquitter d’une contribution financière volontaire et obligatoire auprès de l’ Association de gestion du fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH).
  • Selon la taille de l’entreprise, le montant de cette contribution financière est comprise entre 400, 500, 600 voir 1 500 fois le SMIC horaire en vigueur par Travailleur Handicapé manquant.

La dimension humaine

Pour participer :

  • À l’effort collectif en faveur de l’intégration des Personnes Handicapées, qui a été élevé au rang de grande cause nationale par le Président de la République.
  • Au progrès social en s’appuyant sur l’effet loupe du handicap : les multiples intégrations réalisées avec succès au cours des différentes conventions signées avec l’Association de Gestion des Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Handicapés (AGEFIPH) ont montré les apports des personnes handicapées à la gestion des ressources humaines, notamment sur la recherche d’emplois nouveaux, le développement de l’esprit d’équipe…
  • Pour rassurer l’ensemble des collaborateurs : la déficience ne devient handicap que face à certaines situations, en dehors desquelles la personne peut remplir ses missions au même titre que les autres.

La dimension économique 

Pour économiser :

Actuellement une entreprise de 150 personnes qui a :

  • 0% de Personnes Handicapées paye entre 35 000 et 133 000 € par an à l’AGEFIPH.
  • 3% de Personnes Handicapées paye 17 500 € par an à l’AGEFIPH.

Pour optimiser :

  • En proposant aux candidats handicapés un emploi évolutif afin de constituer une équipe stable, nous pouvons lutter contre un turn-over, ce qui impacte positivement la qualité de service rendu, ainsi que sur les coûts de formation. Dans cette perspective, la dimension économique rejoint la dimension humaine.
Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous